cabrioler


cabrioler

cabrioler [ kabrijɔle ] v. intr. <conjug. : 1>
• 1584; aussi caprioler (1585-XVIIIe); de cabriole
Faire la cabriole ou des cabrioles. caracoler.

cabrioler verbe intransitif Faire des cabrioles. ● cabrioler (homonymes) verbe intransitif cabriolet nom masculincabrioler (synonymes) verbe intransitif Faire des cabrioles.
Synonymes :
- folâtrer
- s'ébattre

cabrioler
v. intr. Faire des cabrioles.

⇒CABRIOLER, verbe intrans.
A.— [Le suj. désigne un animal] Faire des bonds, des cabrioles, des culbutes :
1. Suspendus dans les rochers comme par magie, une chèvre et son chevreau cabriolèrent et vinrent se poser sur une table de granit près de Raphaël, en paraissant l'interroger.
BALZAC, La Peau de chagrin, 1831, p. 281.
P. ext. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] :
2. Il marchait maintenant sur une mousse épaisse, humide et fraîche, et ce tapis doux sous les pieds lui donna des envies folles de faire la culbute, comme un enfant. Il prit son élan, cabriola, se releva, recommença. Et, entre chaque pirouette, il se remettait à chanter : ...
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Vagabond, 1887, p. 677.
3. Le petit navire dansait si fort qu'une table cabriola les pieds en l'air; désarroi des grands naufrages.
GIDE, Voyage au Congo, 1927, p. 828.
Emploi factitif :
4. [Barnabé] — ... on doit faire à sa tête, surtout quand l'amitié se met de la partie et vous fait cabrioler le sang dans l'estomac.
F. FABRE, Barnabé, 1875, p. 94.
B.— P. anal. et p. métaph. [En parlant de l'esprit, de la pensée, etc.] :
5. ... certains procédés (...) de dialoguer la phrase et de faire cabrioler la pensée, qui (...) avaient fait impression dans sa cervelle de collégien, ne lui ont pas été inutiles plus tard [à Rochefort].
A. DAUDET, Trente ans de Paris, 1888, p. 208.
6. Dans ces moments-là (...) mon esprit aussi cabriole et chahute...
LÉAUTAUD, Le Petit ami, 1903, p. 129.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Pour yod de passage et pour la forme caprioler, cf. cabriole.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1584 (DU MONIN, Uranologie, a 5a dans Fr. mod., t. 5, p. 72); 1585 caprioler (N. DU FAIL, Contes d'Eutrapel dans le Dict. de Dochez d'apr. LITTRÉ).
Dér. de cabriole; dés. -er; un empr. à l'ital. capriolare (BL.-W.5; EWFS2; DAUZAT 1973) attesté seulement au XVIIIe s. (Algarotti dans BATT.) est improbable (HOPE, p. 171).
STAT. — Fréq. abs. littér. :31.
BBG. — SAR. 1920, p. 12.

cabrioler [kabʀijɔle] v. intr.
ÉTYM. 1584; var. caprioler, du XVIe à la fin du XVIIe; de capriole. → Cabriole.
Faire la cabriole ou des cabrioles. || Un âne qui cabriole (→ Braire, cit. 1).
1 Et ainsi sautant, dansant, voltigeant, pirouettant, cabriolant, nous arrivâmes au logis, où nous trouvâmes une table qui semblait avoir été servie par les fées.
Voiture, Lettre 10, in Littré.
2 L'air tiède et le soleil (…) faisaient cabrioler les gamins et les marmitons blancs qui avaient déposé leurs corbeilles sur les bancs pour courir et jouer avec leurs frères les jeunes voyous (…)
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 82.
(En parlant d'une chose). Valdinguer, valser.
3 Mais le vent s'est mis à souffler (…) le petit navire dansait si fort qu'une table cabriola les pieds en l'air; désarroi des grands naufrages. Et ce, avec un mètre cinquante de fond.
Gide, Voyage au Congo, 1927, in Souvenirs, Pl., p. 828.
(Abstrait). || « Mon esprit cabriole et chahute » (Léautaud, in T. L. F.).
DÉR. Cabriolet, cabrioleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CABRIOLER — v. n. Faire la cabriole ou des cabrioles. Un baladin qui cabriole. Ces écoliers ont fait bien des cabrioles dans la prairie. Il ne danse pas, il cabriole …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CABRIOLER — v. intr. Faire la cabriole ou des cabrioles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cabrioler — (ka bri o lé) v. n. Faire la cabriole ou des cabrioles. Un baladin qui cabriole.    Il se conjugue avec l auxiliaire avoir. REMARQUE    On disait autrefois caprioler. •   Parbleu ! si grande joie à l heure me transporte, Que mes jambes sur l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cabrioler — vi. , sautiller, gambader : KABRIYOLÂ (Albanais, Annecy, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • lammat-dilammat — cabrioler …   Dictionnaire Breton-Français

  • cabriolet — [ kabrijɔlɛ ] n. m. • 1755; de cabrioler, à cause du mouvement sautillant 1 ♦ Anciennt Voiture légère à cheval, à deux roues, à capote mobile. ⇒ cab, tilbury. « Une espèce de cabriolet, à capote de toile cirée, avec deux chevaux attelés en flèche …   Encyclopédie Universelle

  • bondir — [ bɔ̃dir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1080; lat. pop. °bombitire, fréquentatif de bombire « résonner » 1 ♦ S élever brusquement en l air par un saut. ⇒ sauter, s élancer. Les chamois bondissent dans la montagne. ⇒ cabrioler, gambader. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • caracoler — [ karakɔle ] v. intr. <conjug. : 1> • 1642; de caracole « volte » (t. de manège) 1611; esp. caracol « colimaçon » ♦ Faire des voltes, des sauts (chevaux). « Des chevaux sautaient, caracolaient, se cabraient » (Chateaubriand). ♢ (Personnes)… …   Encyclopédie Universelle

  • Type de carrosserie — Depuis le début de l automobile, on essaye de classer les types de carrosserie. Mais ces différentes tentatives n ont jamais réellement été satisfaisantes en raison, entre autres, de l évolution des carrosseries ainsi que des différences… …   Wikipédia en Français

  • sauter — [ sote ] v. <conjug. : 1> • v. 1180; lat. saltare « danser », de salire « sauter » I ♦ V. intr. 1 ♦ Quitter le sol, abandonner tout appui pendant un instant, par un ensemble de mouvements (⇒ saut); franchir un espace ou un obstacle de cette …   Encyclopédie Universelle